objectif-reponse-sante-limousin.fr
Image default

Valeurs nutritives et calories sauce soja

Dans l’univers gastronomique asiatique, la sauce soja, cette essence couleur ébène, se révèle omniprésente. Elle s’invite dans de multiples recettes : un filet suffit pour métamorphoser les saveurs d’un bol de riz sauté ou d’une poêlée de nouilles. Cependant, nombreux sont ceux qui s’interrogent sur son profil nutritionnel.

Est-ce qu’elle pèse lourd sur la balance calorique ? Sa composition nutritive est-elle bénéfique à notre santé ? Autant de questions légitimes face à cet assaisonnement phare des tables d’Orient.

Apport calorique de la sauce soja

Si vous surveillez votre ligne, sachez que le soja est un allié de choix. Pour sa variante salée, elle affiche seulement 78 calories pour chaque 100 millilitres, une quantité dérisoire lorsqu’on sait qu’une simple cuillerée à soupe équivaut à environ 8 ou 9 calories.

Cependant, ne vous méprenez pas avec la version sucrée qui révèle son penchant gourmand avec près de 263 calories aux cent millilitres. Sa recette se distingue par l’ajout de caramel et d’amidon de maïs en cours de fermentation, ce qui lui confère ces notes douces et sucrées.

L’atout majeur du soja salé réside dans son faible apport en sucres et matières grasses. Néanmoins, les deux variantes ont un point commun : leur teneur élevée en sel.

Malgré cela, la sauce soja n’est guère une corne d’abondance en termes de protéines ou micronutriments essentiels, hormis pour le sodium. En somme, bien que modeste sur le plan nutritionnel à cause des quantités consommées souvent limitées, elle reste un condiment prisé pour relever les plats sans alourdir le bilan calorique.

Qu’est-ce que la sauce soja ?

Issue de l’ancestrale gastronomie chinoise, la sauce soja est le fruit d’une fermentation méticuleuse. Ses composants fondamentaux, eau pure, graines de soja sélectionnées, blé choisi et sel marin, s’allient dans un processus traditionnel pour créer cette essence culinaire. Lors de sa fabrication, les éléments solides sont initialement cuits ensemble avant d’être ensemencés par le koji qui entame la transformation en moromi sous l’action du sel.

La diversité des sauces soja se révèle notamment avec le tamari, hissé au rang de choix privilégié pour ceux qui fuient le gluten grâce à son contenu réduit en blé. À l’opposé, la sauce shiro joue sur un équilibre inverse favorisant davantage de blé que de soja pour une tonalité plus claire et douce.

Reconnue pour rehausser les mets d’une note umami profonde et augmenter leur salinité, la sauce soja oscille entre authenticité et modernisation avec des versions à teneur modérée en sodium répondant aux préoccupations santé actuelles.

Quel type de sauce soja choisir ?

Les étagères des supermarchés regorgent de sauces soja aux origines diverses, dont les japonaises et chinoises sont les plus courantes. Elles se distinguent par leur consistance et leur clarté, notamment le shoyu du Japon qui est réputé pour sa finesse. Certaines sauces arborent une teinte plus pâle, prisées par ceux souhaitant préserver la couleur naturelle de leurs plats.

La variété en termes de salinité et d’intensité gustative implique qu’il faut savoir doser avec discernement. Il s’agit de trouver l’équilibre parfait pour ne pas écraser les saveurs délicates des mets préparés. Les prix varient généralement entre 10 et 20 euros le litre, rendant cet ingrédient essentiel accessible à tous ceux qui désirent explorer l’art culinaire asiatique.

Tamari contre sauce soja

Le tamari, avec sa richesse en umami, est un concentré de saveurs né de la fermentation du soja. Il s’agit d’une alternative raffinée à la sauce soja traditionnelle, particulièrement pour ceux qui évitent le gluten, car le tamari n’en contient pas. Lorsqu’on cherche à rehausser ses plats d’une note salée et profonde sans alourdir son apport en sodium, il est judicieux d’opter pour des variantes moins chargées en sel. Cette astuce simple permet de savourer l’intensité du tamari tout en prenant soin de sa santé.

Les bienfaits de la sauce soja sur la santé

Riche en antioxydants, la sauce soja s’impose dans nos cuisines non seulement pour son goût mais aussi pour ses bienfaits. Les composés tels que les isoflavones et les shoyuflavones qu’elle renferme sont connus pour leur capacité à lutter contre le stress oxydatif engendré par les radicaux libres. Ces derniers, responsables de l’accélération du vieillissement et de diverses pathologies, se trouvent ainsi contrecarrés.

L’action anti-inflammatoire de ces molécules contribue également au bon fonctionnement digestif en stimulant la sécrétion d’acide gastrique. Par ailleurs, ses vertus antimicrobiennes protègent contre certains agents pathogènes.

Cependant, gare à ne pas se laisser emporter par une consommation démesurée ; le taux élevé de sodium dans ce condiment peut être préjudiciable. Pour ceux qui tiennent à réguler leur apport en sel, il est sage d’opter pour des variantes allégées en sodium tout en demeurant vigilants aux quantités ingérées.

Enfin, restons prudents face au glutamate monosodique (MSG), souvent présent sans être nommément désigné sur les étiquettes. Ce fameux exhausteur de goût suscite des controverses quant à ses effets neurologiques et sa potentielle aptitude à induire une addiction alimentaire.

Les personnes allergiques au soja ou au blé ainsi que celles affectées par des troubles comme la maladie cœliaque devraient éviter cette sauce ou s’orienter vers des alternatives telles que le tamari sans blé afin d’épargner tout risque lié à ces sensibilités.

Conservation de la sauce soja

Une fois débouchée, il convient de consommer la sauce soja dans les quatre semaines. Bien qu’il ne soit pas impératif de la réfrigérer, le froid préserve ses qualités gustatives plus longtemps. Effectivement, si vous optez pour son rangement au frigo dans sa bouteille bien scellée, elle restera impeccable et pleine d’arômes jusqu’à six mois après son ouverture.

Est-il possible de préparer sa propre sauce soja à la maison ?

Concocter sa propre sauce soja peut sembler tentant pour les amateurs de DIY, cependant, cette entreprise s’avère être un véritable marathon olfactif. Pour vous épargner ce tracas, pourquoi ne pas opter pour une version prête à l’emploi ?

Lorsque vient le moment de choisir votre condiment en magasin, privilégiez la qualité avant tout. Les marques asiatiques ont souvent une longueur d’avance et offriront des saveurs authentiques comparées aux équivalents européens généralement plus fades. Assurez-vous que votre choix se porte sur une sauce ayant bénéficié d’une fermentation naturelle et conçue sans organismes génétiquement modifiés.

Pour ceux qui doivent surveiller leur apport en sel, il est bon de savoir que les sauces japonaises sont traditionnellement moins salées que leurs cousines chinoises. De même, le marché propose des alternatives avec une teneur réduite en sel pour satisfaire tous les palais tout en prenant soin de la santé.

Comment substituer la sauce soja ?

Si vous êtes en quête d’alternatives à la sauce soja pour twister vos recettes, le Viandox se présente comme une option intéressante. Un filet suffira pour relever le goût de vos soupes ou relevés mijotés de viande et poisson. Cet assaisonnement saura également donner du caractère à des aliments plus neutres tels que pâtes, riz ou même pommes de terre.

En outre, l’arôme Maggi, disponible également en bouteille, pourrait bien être votre allié pour marquer les papilles avec son bouquet gustatif singulier, que ce soit dans des mets chauds ou dans des préparations froides. Il est bon toutefois de noter que ces deux condiments introduisent une note salée notable et renferment du glutamate parmi leurs composants.

Pour ceux qui surveillent leur apport calorique, il est pertinent de mentionner que ces saveurs concentrent respectivement 45 kcal et 69 kcal pour cent grammes ou millilitres consommés. Ainsi, ils s’intègrent sans peine dans une diète équilibrée lorsqu’ils sont utilisés avec parcimonie.

Autres articles

Valeurs nutritives et calories Saumon fumé

Irene

Valeurs nutritives et calories Blanc de dinde

Irene

Valeurs nutritives et calories Nuggets

Irene

Valeurs nutritives et calories Oeuf au plat

Irene

Valeurs nutritives et calories Noix de St Jacques

Irene

Valeurs nutritives et calories Huile de tournesol

Irene