objectif-reponse-sante-limousin.fr
Image default

3 raisons de ne pas avoir peur du CBD

Malgré le développement continu du marché du CBD, le cannabidiol demeure entouré de nombreux préjugés. Des notions erronées le décrivent comme illégal, dangereux, addictif ou psychoactif, créant ainsi une myriade de fausses idées qui peuvent inquiéter les personnes qui découvrent ces produits. Aujourd’hui, nous vous aidons à dissiper ces confusions en séparant la réalité de la fiction.

1-La loi n’interdit pas le CBD

Effectivement, en France, la législation ne proscrit pas la consommation de CBD. Ce qui est illégal, c’est la consommation de THC à cause de ses effets psychoactifs. La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a également clarifié cette position dans un arrêt datant du 19 novembre 2020, en confirmant officiellement que le CBD n’est pas considéré comme un produit stupéfiant.

Néanmoins, il est crucial de rester vigilant. Bien que le CBD soit autorisé en France, il ne doit pas contenir de THC en quantité supérieure à 0,2 %. Au-delà de ce seuil, sa consommation serait effectivement illégale. C’est pourquoi il est essentiel de faire confiance à des magasins de CBD de bonne réputation. Chez CBD.fr, par exemple, tous les produits CBD font l’objet de tests réguliers et rigoureux en laboratoire, garantissant ainsi la sécurité totale des consommateurs. Votre guide complet sur l’huile CBD et ses propriétés vous donne tous les détails sur les produits CBD.

2-Le point de concours entre CBD et THC

De nombreuses personnes font couramment l’amalgame entre le CBD et le THC, mais il s’agit d’une confusion injustifiée. En effet, ces deux molécules proviennent toutes deux de la plante de cannabis et appartiennent au groupe des cannabinoïdes. Les cannabinoïdes sont des composés qui ont la capacité d’activer les récepteurs cannabinoïdes que renferme le corps humain.

3-La limite entre le CBD et le THC

Malgré leurs similitudes, le CBD et le THC sont véritablement deux entités distinctes. Le THC est réputé pour ses effets euphorisants et addictifs, ce qui le rend souvent attractif pour une utilisation récréative visant à atteindre un état de « défonce ». Le CBD, en revanche, est totalement légal en France. Il ne présente aucune propriété psychotrope et n’entraîne pas de dépendance. Par conséquent, il est impossible de devenir accro au CBD ou de se retrouver dans un état altéré de conscience en le consommant !

Autres articles

Où jeter les déchets médicaux ?

Journal

Pharmacie en ligne : vos médicaments livrés à votre domicile !

Journal

Quelle mutuelle pour des agents hospitaliers ?

Journal

La balnéothérapie, un bien-être assuré pour le corps et l’esprit !

Journal

Comment acheter en ligne ses produits de pharmacie ?

Journal

Comprendre les différences entre le H4CBD, le HHC et le THC

Emmanuel