objectif-reponse-sante-limousin.fr
Image default

Greffe de cheveux, la solution pour lutter contre l’alopécie

L’alopécie désigne le phénomène de perte de cheveux de façon importante. Elle est plus connue sous le nom de calvitie. L’alopécie peut toucher certaines femmes mais reste tout de même un phénomène majoritairement masculin. Si perdre ses cheveux peut vite devenir un complexe, pour autant, ce n’est pas une fatalité ! Aujourd’hui, il existe plusieurs solutions afin de lutter contre la calvitie. Il est possible, notamment, d’avoir recours à des greffes de cheveux !

Calvitie, signes et définition

L’alopécie peut prendre plusieurs formes. Il existe des alopécies dites « aiguës » qui sont réversibles et des alopécies chroniques, ou androgénétiques, qui sont alors irréversibles. L’alopécie chronique est facilement identifiable. Les cheveux deviennent plus fins et vous pouvez voir votre front ou vos tempes se dégarnir petit à petit. Parfois, la chute de cheveux peut aussi toucher le sommet du crâne.

Lutter contre la calvitie avec les greffes de cheveux

S’il existe des traitements contre l’alopécie, à base de médicaments comme le Minoxidil notamment, la solution la plus efficace pour lutter contre la calvitie est la greffe de cheveux.
Seul un praticien diplômé comme ceux de la Clinique Capillaire à Aix-en-Provence peut réaliser cette technique. Il s’agit d’une intervention chirurgicale qui consiste à prendre des greffons de cheveux sur une zone donneuse, souvent à l’arrière du crâne, puis à les réimplanter dans les zones dégarnies. Le résultat de ces greffes se voient en 6 mois seulement et est très naturel.

Il existe deux méthodes différentes : prélever des unités folliculaires individuellement ou bien directement des greffons sur la zone donneuse. Ce sont les greffes FUE ou les greffes FUT.

La greffe FUE ou micro greffe

La greffe FUE (pour Follicular Unit Extraction) est également appelée micro greffe. Elle consiste à extraire les follicules pileux un par un sur la zone donneuse, à l’aide d’un micropunch (un dispositif qui permet d’extraire les follicules). Ensuite chaque follicule est implanté dans la zone receveuse. Il faut d’abord faire des incisions pour ouvrir les canaux capillaires de la zone receveuse.

La greffe FUE permet de traiter tous les types de calvitie. Elle est possible pour les cheveux aussi bien lisses que peu bouclés ou ondulés. De même, elle permet de prélever plus de follicules et reste la meilleure solution pour redensifier la chevelure clairsemée.

Le prélèvement peut laisser des micro-cicatrices mais elles sont peu visibles. La technique est vue comme moins douloureuse et la cicatrisation est rapide. Le résultat obtenu est très naturel.

La greffe FUT, méthode plus ancienne

La technique FUT (pour Follicular Unit Transplantation) est une méthode plus ancienne, proposée depuis les années 70. Elle est également appelée « prélèvement par bandelette ». Pour être réalisée, il faut prélever une bande de cuir chevelu de 1 à 2 cm de largeur et d’environ 20 cm de longueur sur une zone où les cheveux poussent en permanence. La bandelette est souvent extraite à l’arrière du crâne puis découpée en plusieurs bouts : les « implants folliculaires ». Ces implants sont ensuite réimplantés dans les trous qui ont été réalisés dans la partie dégarnie du crâne.

La méthode a des avantages : elle préserve la zone donneuse et découper la bandelette au microscope préserve la densité des cheveux.

Autres articles

Les astuces pour prendre soin de ses pieds au naturel

Journal

Accident vasculaire cérébral : le prévenir au quotidien

Honorine

CBD : quels sont ses effets dans le corps 

Emmanuel

Mutuelle santé d’entreprise : les clés pour bien la choisir

Journal

Cultiver du cannabis médicinal (CBD) chez soi, possible ou pas ?

Emmanuel

Tout savoir sur les implants mammaires

Journal