objectif-reponse-sante-limousin.fr
Image default

Valeurs nutritives et calories Madeleine

Calories contenues dans une madeleine

100 grammes de madeleines :

Dans ce plat, on trouve une belle dose d’énergie avec ses 472 Kcal. Côté macronutriments, il est bien garni : un apport plutôt léger en protéines à hauteur de 6g, pendant que les glucides dominent largement avec leurs 49g, sans oublier les lipides qui se taillent la part du lion en affichant fièrement 28g

Apport calorique d’une madeleine

Originaire de Lorraine et plus spécifiquement de Commercy, la madeleine incarne un symbole de la pâtisserie française. Cette petite gourmandise se concocte à partir d’un mélange subtil et traditionnel comprenant des œufs, du sucre, ainsi que du beurre finement sélectionné, le tout relevé par une légère effluve citronnée.

Du point de vue nutritif, il est ardu d’indiquer avec exactitude les apports caloriques des madeleines étant donné la pluralité des recettes existantes; cependant, elles sont généralement réputées pour leur richesse énergétique. En effet, pour une quantité de 100 grammes, ces douceurs regorgent d’environ 470 kcal. Cette valeur est en grande partie attribuable aux glucides, essentiellement issus du sucre et de l’amidon contenu dans la farine, ainsi qu’à la présence notable de matières grasses provenant du beurre.

Il n’est donc pas surprenant que les madeleines soient considérées comme des friandises plutôt caloriques ; néanmoins ceci fait partie intégrante de leur charme irrésistible qui continue à séduire les palais gourmands.

Petit historique

Au cœur du XVIIIe siècle, une pâtisserie voit le jour sous les doigts habiles de Madeleine Palmier, employée par Stanislas Leczinski. Dans un élan de créativité culinaire, elle donne vie aux désormais célèbres madeleines dans la cuisine du château de Commercy, saisissant l’opportunité offerte par le départ soudain du chef pâtissier.

Le roi Stanislas ne tarde pas à reconnaître le potentiel de cette trouvaille et s’empresse d’en faire cadeau à sa fille en les envoyant au palais royal. L’accueil est enthousiaste ; la nouvelle douceur conquiert sans peine les papilles fastueuses de la cour.

Le nom de ces délices résonne aujourd’hui encore comme un hommage à leur origine modeste : il marie simplement le prénom de leur créatrice au cachet authentique d’une ville lorraine qui a vu éclore ce petit bijou gastronomique. Ainsi naquit la légendaire madeleine de Commercy, perpétuant son héritage gourmand au fil des siècles.

Comment sélectionner la meilleure madeleine ?

L’étendue des madeleines disponibles dans le commerce est impressionnante, oscillant entre les formes traditionnelles en coquille et des versions plus contemporaines. Pourtant, l’enjeu de la sélection réside moins dans leur forme que dans leur composition. La tendance générale s’oriente vers l’utilisation d’huile de colza au lieu du beurre traditionnel pour ces gâteries, influençant ainsi leur teneur en matières grasses et en sucre.

La vigilance s’impose lors de l’achat : inspecter avec soin les étiquettes peut vous prémunir contre une consommation excessive d’additifs ou de sucres ajoutés. L’équilibre nutritionnel reste primordial pour un choix judicieux.

Pour ceux souhaitant maîtriser entièrement la liste des ingrédients, rien ne vaut la confection maison. Cela garantit non seulement une meilleure qualité mais aussi une adaptation aux préférences personnelles tant sur le plan gustatif que diététique.

Madeleine adaptée au régime

Malgré leur petite taille, les madeleines sont loin d’être des alliées pour qui surveille sa ligne. Ces douceurs dissimulent en effet une quantité non négligeable de sucres et de matières grasses. Un petit plaisir de 25 grammes peut représenter environ 120 calories, chargé aussi bien en glucides qu’en lipides.

Le hic, c’est que s’arrêter après une seule est souvent un défi ; ainsi, la facture calorique monte vite au fil des bouchées. Par ailleurs, l’index glycémique élevé de ces gâteaux est un autre point de vigilance : il influe directement sur le pic de glycémie post-prandial et peut encourager le stockage adipeux indésirable.

Mieux vaut donc garder à l’esprit que ces petites tentations moelleuses peuvent avoir un impact conséquent sur notre équilibre alimentaire quotidien.

Autres articles

Valeurs nutritives et calories croissant

Irene

Valeurs nutritives et calories Sardine

Irene

Valeurs nutritives et calories Pruneaux

Irene

Valeurs nutritives et calories Bière blonde

Irene

Valeurs nutritives et calories Endive au jambon

Irene

Valeurs nutritives et calories fraises

Irene