objectif-reponse-sante-limousin.fr
Image default

Valeurs nutritives et calories Bœuf

Calories contenues dans le bœuf

100 grammes de viande de bœuf :

C’est un véritable concentré d’énergie, avec ses 250 Kcal par portion ! On y trouve une belle quantité de protéines, à savoir 17 grammes. Pas l’ombre d’un glucide à l’horizon, zéro, nada ! Et pour ce qui est des lipides, ça grimpe à 20 grammes. Un sacré cocktail pour qui surveille sa ligne ou cherche à se muscler !

Calories contenues dans la viande de bœuf

La teneur calorique du bœuf peut varier, notamment selon la coupe choisie où l’on observe des disparités en matière de graisse. Les préparations hachées s’inscrivent également dans cette variabilité.

Riche en nutriments essentiels, le bœuf se distingue par son apport conséquent en minéraux et vitamines. Il regorge entre autres de phosphore, fer et zinc qui sont des atouts pour notre santé. De plus, il fournit une belle palette de vitamines du groupe B et d’autres substances bénéfiques comme le cuivre ou encore la vitamine A. Ce mélange nutritif fait du bœuf un allié précieux pour le bon fonctionnement corporel.

Un emblème millénaire

Autrefois, la consommation du bœuf diffère grandement de nos usages actuels. Jadis, cet animal était principalement associé à des pratiques religieuses et symboliques, notamment en Égypte où il incarnait la fertilité et faisait l’objet d’une adoration fervente. Puis, sa robustesse l’a prédestiné au rôle d’animal de somme, vital pour le transport et les travaux agricoles.

Avec le temps, la noblesse a exploré ses saveurs culinaires et le bœuf s’est transformé en mets prisé parmi l’élite. Tandis que l’accès à cette chair tendre restait un privilège pour certains, les classes défavorisées devaient se contenter des animaux réformés par l’âge ou la maladie.

Le bœuf est-il bon pour la diète ?

Il est essentiel de modérer sa consommation de viande bovine, en raison de la présence possible de lipides saturés. Cependant, il serait excessif d’exclure totalement le bœuf de nos menus : certaines coupes sont en effet faiblement grasses. Optez pour des morceaux tels que le faux-filet ou la bavette qui permettent d’allier plaisir gustatif et apport nutritionnel contrôlé.

Sachez également que l’apport hebdomadaire conseillé se situe entre une et deux portions. Pour ce qui est de la préparation, une cuisson soignée avec peu d’ajout lipidique est à privilégier; un soupçon d’huile d’olive suffira amplement. Prenez garde au mode de cuisson : évitez les grillades trop prononcées susceptibles de produire des composants nocifs pour la santé.

La viande de bœuf est-elle bonne pour les athlètes ?

Pour les athlètes, la sélection de viandes maigres est cruciale, surtout lorsqu’il s’agit de boeuf. Une pièce bien choisie offre une richesse en protéines bénéfique au renouvellement des fibres musculaires. De plus, le boeuf regorge de vitamines et minéraux essentiels qui soutiennent une alimentation équilibrée dans le cadre sportif. Il est judicieux d’intégrer cette viande à son régime avec modération, évitant ainsi un apport excessif en graisses.

Autres articles

Valeurs nutritives et calories Whisky

Irene

Valeurs nutritives et calories Croissant aux amandes

Irene

Valeurs nutritives et calories Fromage râpé

Irene

Valeurs nutritives et calories Pain aux raisins

Irene

Valeurs nutritives et calories Entrecôte de boeuf

Irene

Valeurs nutritives et calories pain d’épices

Irene