objectif-reponse-sante-limousin.fr
Image default

Valeurs nutritives et calories Beurre

Apport calorique du beurre

100 grammes de beurre :

Dans cette composition, on observe une teneur calorique assez haute avec 760 Kcal pour la portion. C’est principalement le gras qui grimpe aux rideaux ici avec pas moins de 84 grammes de lipides. Étonnamment, les sucres sont aux abonnés absents, affichant un zéro pointé au compteur des glucides. Quant aux protéines, elles font figure de figurantes avec seulement 1 gramme

Calories contenues dans le beurre

Le beurre, connu pour sa haute teneur en calories, doit cette réputation à son importante proportion de matières grasses, dépassant les 80 %. Cet aliment dense énergétiquement offre près de 760 kcal pour chaque 100g consommés. En guise de repère, une petite quantité comme une noisette, pesant autour de 8g, contient déjà quelque 60 kcal.

En outre, le beurre est un vecteur non négligeable de vitamine A. Cependant, la sensibilité de cette vitamine à la chaleur impose prudence : il convient d’éviter son exposition à des températures excédant les 100°C lorsqu’on cuisine pour préserver au mieux ses bienfaits nutritionnels.

Comment le beurre est-il produit ?

Pour produire du beurre, il faut d’abord séparer la crème du lait, un processus qui exige environ 20 litres pour un kilo de produit fini. Après extraction, cette crème est fermentée pour enrichir les saveurs du beurre en devenir. Le cœur de l’affaire se situe au moment du barattage où le beurre se distingue du babeurre, ce dernier ayant une apparence proche du lait habituel.

Une fois obtenu, le beurre passe par une phase de nettoyage et malaxage afin d’affiner sa texture. On procède ensuite à son emballage avant qu’il ne prenne place au frais. Selon les goûts et usages, on peut lui ajouter une touche saline post-rinçage pour rehausser son palais gustatif.

La préservation du beurre

Le beurre a une fâcheuse tendance à s’altérer promptement, spécialement quand il est abandonné aux caprices de l’air libre. L’oxydation le guette, le menant inexorablement vers un état rance au goût particulièrement désobligeant. Pour contourner cet inconvénient, il convient de privilégier un emplacement frais et sombre tel que celui offert par un réfrigérateur. Le but ? Faire écran contre les assauts conjugués de la chaleur et des rayons lumineux.

Un détail non négligeable : la présence de sel dans le beurre joue en sa faveur, lui conférant une résistance accrue grâce à ses vertus conservatrices. Et pour ceux qui aspirent à faire durer leur beurre bien au-delà du raisonnable, la congélation se présente comme une astuce glaciaire fort pratique pour rallonger sa durée de vie sans en altérer la saveur.

Doit-on renoncer au beurre en période de régime ?

Dans le cadre d’un régime, il est judicieux de limiter les aliments riches en graisses comme le beurre, qui alourdit considérablement notre apport calorique quotidien. Pour cuisiner plus sainement, favorisez des méthodes telles que la vapeur ou la cuisson au four et évitez l’utilisation de matières grasses. Méfiez-vous également des beurres allégés : non seulement ils contiennent simplement de l’eau ajoutée qui se dissipe à la chaleur, mais leur achat revient finalement à payer pour cet ajout inutile. Optez plutôt pour une consommation modérée du beurre traditionnel afin de maintenir une alimentation équilibrée sans superflu.

Autres articles

Valeurs nutritives et calories Sauce bolognaise

Irene

Valeurs nutritives et calories Ferrero Rocher

Irene

Valeurs nutritives et calories Whisky-coca

Irene

Valeurs nutritives et calories bœuf bourguignon

Irene

Valeurs nutritives et calories salade César

Irene

Valeurs nutritives et calories Chou Fleur

Irene