objectif-reponse-sante-limousin.fr
Image default

Valeurs nutritives et calories Yaourt à la grecque

100g de yaourt grec :

Une portion contient à peu près 107 calories. Elle combine des protéines pour l’énergie durable, environ 3,1 grammes. Les glucides sont présents en quantité modérée, soit 3,6 grammes, tandis que les lipides constituent le principal apport énergétique avec leurs 8,6 grammes.

Apport calorique d’un yaourt grec

Originaire de Grèce, le yaourt à la grecque est une savoureuse invention qui a traversé les âges. Jadis confectionné exclusivement avec du lait de brebis, ce mets délicat s’est adapté au fil du temps pour se composer principalement de lait de vache enrichi d’une touche crémeuse. Sa texture unique, à la fois onctueuse en bouche et consistante au toucher, est rehaussée par une note légèrement acidulée.

Sur le plan nutritionnel, cette variante moderne offre un apport calorique modéré, flirtant autour des 100 kcal aux cent grammes ; c’est presque deux fois plus énergétique qu’un yaourt nature classique mais c’est le prix à payer pour cette richesse gustative. L’ajout de crème explique ce surcroît calorifique dû à sa teneur en matières grasses. Cependant, malgré cet aspect plus nourrissant que son cousin traditionnel au lait entier, le yaourt à la grecque fait figure d’incontournable pour les papilles en quête d’onctuosité et de caractère.

L’histoire du yaourt grec

Les origines du yaourt à la grecque remontent aux pâturages de Grèce du Nord, où les bergers ont découvert une méthode pour préserver le lait de brebis. Ils utilisaient des récipients en bois ou en céramique qui favorisaient l’égouttage du lactosérum, conférant ainsi au yaourt sa consistance épaisse et onctueuse caractéristique.

De nos jours, malgré son héritage ancestral, il est rare de dénicher un yaourt à la grecque fabriqué selon les traditions pastorales. Les étagères des supermarchés sont plutôt garnies par des produits standardisés et industrialisés, souvent élaborés avec du lait de vache additionné de crème, s’éloignant ainsi du profil authentique que revêtait autrefois le véritable yaourt hellénique.

Comment savourer le yaourt grec ?

Le yaourt à la grecque se déguste idéalement en fin de repas, offrant une touche douce et onctueuse sur le palais. Certains choisissent sa version pure pour son goût authentique, alors que d’autres y ajoutent une explosion de saveurs avec des fruits, qu’ils soient juteux ou croquants, des flocons croustillants ou encore un filet gourmand de miel. Les fabricants ont d’ailleurs capté cet engouement en créant des variantes pré-mélangées aux fruits.

Au-delà du dessert, ce yaourt trouve sa place dans les cuisines comme substitut plus léger à la crème fraîche ou même transformé en sauces savoureuses pour rehausser vos plats de légumes crus. Entre autres utilisations culinaires populaires, le tsatziki émerge comme un incontournable : cette préparation rafraîchissante combine concombre croquant et yaourt aigre-doux relevés par l’intensité de l’ail et la fraîcheur de la menthe.

Le yogourt grec et la perte de poids

Certes, le yaourt à la grecque s’avère être une tentation onctueuse pour les papilles, surpassant en volupté son cousin le yaourt nature. Sa texture riche est due à un ingrédient de taille : la crème. Cette dernière confère au produit une teneur élevée en lipides et en énergie calorique.

Il convient donc de modérer sa consommation, l’intégrant avec parcimonie dans notre diète quotidienne. Savourez-le comme une douceur occasionnelle, un délice pour varier des yaourts plus classiques. Par ailleurs, il se prête admirablement bien à la préparation de sauces allégées qui viendront sublimer vos mets sans alourdir votre repas.

Autres articles

Valeurs nutritives et calories Poireau

Irene

Valeurs nutritives et calories Poulet pané

Irene

Valeurs nutritives et calories gratin dauphinois

Irene

Valeurs nutritives et calories jambon cru

Irene

Valeurs nutritives et calories Tomates farcies

Irene

Valeurs nutritives et calories Lasagnes

Irene