objectif-reponse-sante-limousin.fr
Image default

Valeurs nutritives et calories Ketchup

Apport calorique du ketchup

100 grammes de sauce tomate sucrée

Avec seulement 112 Kcal, c’est un choix énergétique malin pour les gourmets soucieux de leur ligne. Imaginez, une mine de protéines concentrée avec 23 grammes, presque rien en sucre, à peine 1,6 gramme. Et quand il s’agit des graisses ? Insignifiants ! Seulement 0,2 gramme. C’est l’aliment rêvé pour ceux qui font la chasse aux calories sans sacrifier la qualité.

Apport calorique du ketchup

Le ketchup est une sauce célèbre, confectionnée à partir de tomates et relevée par un bouquet d’ingrédients tels que le vinaigre, le sucre, le sel et diverses épices. Les proportions des composants fluctuent en fonction des recettes ou des fabricants, rendant l’évaluation calorique précise quelque peu complexe. En général, on considère qu’une portion de 100 g contient aux alentours de 112 kcal.

Il est cependant crucial de souligner que tous les ketchups partagent un profil nutritionnel similaire où les glucides sont prépondérants, principalement dus à l’addition du sucre dans leur composition. Pour être plus précis, sachez qu’une cuillère à soupe apporte presque 4 g de sucre pour 17 kcal environ. Il convient donc d’en user avec modération pour équilibrer son alimentation tout en agrémentant ses plats favoris.

Origines du ketchup

Contraire aux idées reçues, le ketchup trouve ses racines non pas sur le sol américain, mais bien au cœur de l’Asie, plus précisément en Chine. Sa recette originelle est loin de la version douce et tomate que nous connaissons aujourd’hui ; elle était composée d’un mélange audacieux incluant du poisson mariné. Baptisé « Ke tsiap », ce condiment a voyagé jusqu’en Europe grâce à des marins britanniques entre les XVIIe et XVIIIe siècles.

Toutefois, son caractère piquant ne séduit guère les palais européens. Une transformation s’impose : la sauce évolue en incorporant des ingrédients comme des tomates et du sucre pour adoucir sa saveur prononcée. Le poisson finit même par être retiré de la concoction, donnant naissance au ketchup tel que nous le savourons actuellement.

Malgré sa popularité précoce outre-Atlantique dès le XIXe siècle, il faut attendre les remous de la Seconde Guerre mondiale pour que le ketchup débarque en France; introduit par les G.I.s américains lors des grandes manœuvres libératrices sur les plages normandes. Ce n’est qu’à partir de cet instant historique que cette sauce rouge emblématique commence à teinter les assiettes françaises.

Comment sélectionner le meilleur ketchup ?

Face à l’abondance de choix dans les rayons, dénicher un bon ketchup s’apparente parfois à une quête. La composition varie énormément d’une marque à l’autre : certains produisent un condiment où l’eau prédomine et relègue la tomate au second plan, alors que d’autres mettent en avant une concentration plus généreuse de ce fruit rouge.

Le contenu en tomate est crucial ; il oscille souvent entre 145 et 170 grammes pour chaque cent grammes de produit fini. Mais attention aux sucres cachés ! Si le sucre de canne ou le sucre blanc demeure des options communes, le sirop de glucose-fructose se glisse aussi fréquemment dans vos sauces, gonflant ainsi la teneur en sucres rapides.

Avant de placer un flacon dans votre panier, prenez donc un instant pour scrutiner les étiquettes. Optez pour ceux qui affichent une liste succincte d’ingrédients avec une proportion plus élevée de tomates et moins d’additifs doux. Et pourquoi ne pas se tourner vers le bio ? Ces produits privilégient non seulement des ingrédients naturels mais ils soutiennent également des pratiques agricoles responsables.

Ketchup et alimentation diététique

Lorsqu’on fait attention à sa ligne, il est judicieux de limiter les sauces dans nos assiettes en raison de leur forte teneur en lipides et calories. Toutefois, le ketchup s’érige en exception comparativement à d’autres comme la mayonnaise, nettement plus calorique. Attention cependant au sucre caché dans cette sauce rouge si appétissante ! Pour contourner le problème, on peut opter pour un ketchup réduit en sucres où des édulcorants allègent la facture calorique.

Autre alternative : concocter son propre ketchup maison. On y met du coeur avec des tomates juteuses, on y ajoute une pointe d’épices et d’aromates pour un bouquet de saveurs, sans oublier une infime touche sucrée pour l’équilibre gustatif. Ainsi maîtrisée, la recette devient complice de notre bien-être alimentaire.

Autres articles

Valeurs nutritives et calories farine de blé

Irene

Valeurs nutritives et calories raclette

Irene

Valeurs nutritives et calories Cacahuètes

Irene

Valeurs nutritives et calories gratin dauphinois

Irene

Valeurs nutritives et calories Encornet

Irene

Valeurs nutritives et calories Tomates farcies

Irene