objectif-reponse-sante-limousin.fr
Image default

Valeurs nutritives et calories Hot-dog moutarde

100g de hot-dog à la moutarde :

Avec ses 283 kilocalories, ce plat se situe dans une moyenne assez raisonnable. Il combine un apport en protéines intéressant de 11 grammes, essentiel pour nos muscles, tandis que sa teneur en glucides est modérée avec 26 grammes. Côté lipides, on compte 14,7 grammes, offrant ainsi l’énergie nécessaire à notre corps pour tenir le coup tout au long de la journée.

Nombre de calories dans un hot-dog avec de la moutarde

Ah, le hot-dog, cette icône de la restauration rapide américaine ! Imaginez : une saucisse juteuse blottie dans son écrin de pain moelleux, traditionnellement accompagnée d’un filet de moutarde piquante. C’est le plaisir simple et convivial par excellence.

Saviez-vous qu’une portion standard de ce casse-croûte, disons environ 130 grammes, pourrait vous fournir quelque 368 calories ? Une belle énergie concentrée principalement dans la saucisse riche en lipides, avec ses 15 grammes pour 100 grammes. Et n’oublions pas les protéines, environ 11 grammes qui s’alimentent à la saveur prononcée du boudin grillé. Le pain brioché vient compléter l’ensemble en apportant une touche sucrée avec ses glucides.

Le hot-dog, c’est un peu comme une symphonie gustative où chaque ingrédient joue sa partition : là, un piccolo aiguisé de moutarde; ici, des cordes suaves de pain doré; et au centre, le crescendo calorique d’une saucisse savoureuse. Tout cela compose une mélodie populaire qui résonne dans les rues des villes aux quatre coins des États-Unis.

Les divers types de hot-dog

Le hot-dog, bien qu’il trouve ses origines aux États-Unis, s’adapte aux coutumes culinaires de chaque pays où il est adopté. En France, l’incontournable baguette croustillante évidée abrite fièrement une saucisse typique de Strasbourg, créant ainsi notre version locale du casse-croûte. Les barres métalliques contribuent à la préparation en façonnant le tunnel dans le pain tout en insufflant chaleur et réconfort à l’intérieur.

Lorsqu’on s’aventure à travers l’Europe, on remarque que le principe reste similaire mais il se permet quelques fantaisies : un lit de choucroute vient couronner la saucisse pour une expérience gustative qui fait vibrer les papilles avec son caractère aigre-doux.

En faisant escale au Chili, le hot-dog prend des dimensions plus modestes mais ne manque pas d’exubérance grâce aux tomates fraîches écrasées, à la purée d’avocat onctueuse et un soupçon de mayonnaise pour lier le tout dans une symphonie de saveurs.

Chez nos voisins québécois, la « guédille » offre un intermède gourmand où la traditionnelle saucisse cède sa place à un mélange rafraîchissant de salades variées nichées dans un moelleux pain brioché, offrant ainsi une alternative délectable au classique hot-dog.

Connaissez-vous ce fait ?

Initialement, l’expression hot-dog faisait référence à la saucisse elle-même avant d’englober la notion du sandwich complet. Cette appellation trouve ses racines dans une croyance populaire du 19e siècle selon laquelle les bouchers auraient utilisé de la chair canine pour élaborer leurs produits. C’est ainsi que le mot « dog » s’est intégré à ce terme culinaire.

Au sein de l’espace francophone canadien, on peut encore entendre le sandwich être nommé « chien-chaud », qui n’est autre qu’une traduction directe de l’appellation anglo-saxonne. En revanche, sur le territoire français, on se réfère généralement au produit sous son nom anglicisé tout en distinguant les différents types de saucisses impliquées dans sa confection : que ce soit celle de Francfort, celle de Strasbourg ou encore la variante viennoise. Ces dernières enrichissent notre jargon gastronomique et illustrent bien la diversité des influences culturelles imprégnant notre cuisine nationale.

Hot-dog à la moutarde adapté au régime

Dans le cadre d’une alimentation équilibrée, le hot-dog moutarde doit être consommé avec parcimonie. Effectivement, cet en-cas réputé pour sa praticité comporte des inconvénients non négligeables : la moutarde, souvent riche en matières grasses, n’est que la partie visible de l’iceberg. La saucisse qui trône au centre du hot-dog est également un concentré de lipides et le pain, qu’il soit traditionnel ou brioché, se révèle être une bombe de glucides à haut indice glycémique.

L’absence de légumes frais dans ce type de sandwich aggrave son profil nutritionnel déjà précaire. Pour faire face aux défis d’une diète saine, il convient plutôt d’opter pour un substitut plus nutritif. Imaginons par exemple un sandwich composé de tranches fines de pain complet, bien meilleur allié pour la satiété, garnies généreusement avec du jambon maigre et agrémentées par des crudités comme des rondelles croquantes de tomate et des feuilles craquantes de salade verte.

Ce choix alternatif enrichit votre repas en fibres tout en maintenant un apport calorique raisonnable. Sans aucun doute, privilégier cette option vous aidera à naviguer vers les eaux plus clémentes d’une alimentation consciente et responsable.

Autres articles

Valeurs nutritives et calories Lasagnes

Irene

Valeurs nutritives et calories Danette chocolat

Irene

Valeurs nutritives et calories Tenders KFC

Irene

Valeurs nutritives et calories Rhum blanc

Irene

Valeurs nutritives et calories Escalope de poulet

Irene

Valeurs nutritives et calories Courge

Irene