objectif-reponse-sante-limousin.fr
Image default

Valeurs nutritives et calories Cordon bleu

Calories contenues dans un Cordon-Bleu

100g de Cordon-Bleu :

Dans ce plat, on trouve un apport calorique de 214 Kcal. Côté nutriments, c’est assez équilibré : on a droit à une belle dose de protéines avec 15 grammes qui vont droit au muscle. Pour l’énergie immédiate, les glucides sont là, pas trop gourmands avec leurs 16 grammes. Et pour finir, les lipides se tiennent bien à carreau eux aussi ; ils n’empiètent pas sur le territoire des autres macronutriments et s’arrêtent net à 10 grammes. Voilà un trio qui joue la carte de la modération !

Nombre de calories contenues dans un Cordon-Bleu

Traditionnellement composé de viandes sélectionnées, telles que le porc et la dinde, agrémenté d’une tranche de fromage fondant et enveloppé d’une panure croustillante, le Cordon-Bleu s’inscrit dans notre palette culinaire comme une gourmandise réconfortante. Cependant, sa version industrielle ne brille pas par ses vertus nutritionnelles. En effet, pour un poids standard de cent grammes, cette spécialité apporte approximativement deux cents kilocalories.

Il convient également de souligner la présence notoire d’additifs variés au sein des recettes commercialisées par les grands noms de l’agroalimentaire : conservateurs veillant sur la fraîcheur du produit, stabilisants assurant une texture harmonieuse et antioxydants combattant l’usure du temps. Sans oublier les matières grasses sous forme de beurre ou huile et un supplément non négligeable en sel.

Dans un monde où l’on chasse volontiers les ingrédients superflus afin de tendre vers une alimentation équilibrée et transparente, il est clair que le Cordon-Bleu industriel ne remporte pas la palme du choix santé. Au-delà des chiffres qui parlent d’eux-mêmes quant à son apport énergétique modéré selon les marques, ce sont surtout ces multiples composés peu évocateurs qui posent question sur nos tables.

L’origine du Cordon-Bleu

Autrefois symbole de gastronomie, le Cordon-Bleu incarnait l’excellence culinaire. Cette spécialité a été conçue par un maître cuisinier d’exception, surnommé « Cordon-Bleu », en hommage à son savoir-faire remarquable. Il révolutionna la manière de concocter les escalopes de veau en les agrémentant de jambon et de gruyère authentique avant une cuisson dorée au beurre et accompagnées d’une onctueuse sauce à la crème.

Pourtant, cette pépite gastronomique a subi les affres de l’industrialisation. La course vers des prix plus bas et une production massive a entraîné une transformation radicale du produit originel. Le noble veau a cédé sa place à du poulet ou à divers substituts carnés mélangés avec des protéines végétales ; le gruyère traditionnel est désormais remplacé par un fromage fondu industriel ; quant à la chapelure croustillante d’antan, elle se trouve souvent saturée d’huile.

Les additifs sont venus compléter ce tableau pour assurer conservation et texture, sans toujours tenir compte des conséquences sur la santé. En somme, le passage du fait-maison au préfabriqué n’a pas été sans compromis : sous son nom historique persiste aujourd’hui un produit qui peine à rendre justice à ses racines illustres.

Un régime avec du Cordon-Bleu ?

Suggérer la consommation du Cordon-Bleu dans le cadre d’un régime alimentaire sain serait une erreur. En effet, ce mets est assez riche en lipides saturés et en sucres à fort Index Glycémique, des éléments peu propices au maintien d’une bonne santé. De plus, il est notoire que la viande utilisée dans sa préparation ne figure pas parmi les plus qualitatives, assemblée à partir de divers sous-produits plutôt que de morceaux choisis. Les amateurs de saveurs authentiques seront également déçus car ce plat transformé peine à rivaliser avec son homologue traditionnel du point de vue gustatif. Mieux vaudrait donc privilégier d’autres options culinaires pour allier plaisir des papilles et bien-être corporel.

Le Cordon-Bleu convient-il à l’athlète ?

Pour un athlète, Le Cordon-Bleu c’est carrément à côté de la plaque. Côté nutriments, ça casse pas trois pattes à un canard : ni les prots’, ni le carburant des muscles, ni même la bonne graisse y sont au rendez-vous. Pis encore, y’a des trucs dedans qui peuvent carrément flinguer ta santé ! Autant dire que pour les sportifs, on zappe direct.

Autres articles

Perdre du Poids sans Effort Physique : Analyse du Régime Gerlinéa Hyperprotéiné

administrateur

Valeurs nutritives et calories pain au chocolat

Irene

Valeurs nutritives et calories raisins secs

Irene

Guide Complet pour un Rééquilibrage Alimentaire Efficace et Durable en Vue d’une Perte de Poids Saine

administrateur

Valeurs nutritives et calories Pâté de campagne

Irene

Valeurs nutritives et calories amande

Irene