objectif-reponse-sante-limousin.fr
Image default

Valeurs nutritives et calories Cheese-cake

Calories contenues dans le cheesecake

100g de gâteau au fromage

Dans cet encas, vous ingurgitez un total de 321 kilocalories. C’est assez énergétique avec ses 22 grammes de matières grasses, tout en apportant une quantité raisonnable de 6 grammes de protéines. Les sucres ne sont pas en reste puisqu’on compte 26 grammes de glucides. Un vrai coup de pouce pour tenir la journée!

Apport calorique d’un Cheese-cake

Originaire des contrées américaines, le cheese-cake se présente comme une pâtisserie à deux étages : un lit de biscuits finement broyés suivi d’un riche appareil de fromage à la crème, œufs et sucre. Ce délice est la quintessence même du croquant fusionnant avec le moelleux.

Selon les préférences, il se pare parfois d’un coulis fruité ou chocolaté pour plus de gourmandise. Toutefois, dans sa version classique, on le savoure nature avec juste une touche de citron qui vient titiller les papilles.

Gare aux amateurs épris de légèreté ! Avec une teneur en lipides notable due au fromage onctueux qui le compose principalement, ce dessert affiche fièrement ses calories, comptez au delà des 320 pour chaque 100 grammes dégustés.

Origines du cheesecake

Certains défendent l’idée que le cheese-cake, loin d’être une invention purement américaine, s’inspire en réalité des traditions européennes importées par les vagues d’immigration. Ces influences se retrouveraient dans un dessert traditionnel slave : une base de pâte sablée surmontée de fromage blanc onctueux, agrémenté d’œufs et sucré juste ce qu’il faut.

Toutefois, la version new-yorkaise du cheese-cake a su se distinguer pour devenir une icône culinaire des États-Unis. Sa particularité réside dans l’utilisation du Philadelphia, ce fromage crémeux qui doit son existence à un crémier inventif ayant cherché à imiter le Neufchâtel. Le résultat fut si particulier et apprécié qu’il prit le nom d’une ville américaine célèbre pour ses plaisirs gustatifs.

Cheesecake : faut-il le cuire ?

Le cheese-cake se déguste aussi bien cuit que non cuit, une flexibilité peu commune dans l’univers pâtissier. Opter pour la cuisson au four confère à ce dessert caractère et texture : il gagne en fermeté et son enveloppe biscuitée ainsi que sa surface dorée exhalent un craquant irrésistible. En revanche, choisir de le servir sans passage au four permet de préserver cette fraîcheur fromagère et cette douceur crémeuse tant appréciées des palais fins. Pour s’assurer de sa bonne tenue, une touche astucieuse consiste à intégrer quelques feuilles de gélatine à la crème fromagère, lui octroyant ainsi la consistance idéale.

Cheesecake diététique

Opter pour un cheese-cake allégé peut s’avérer judicieux lorsque l’on fait attention à sa ligne. Remplacer le fromage traditionnellement utilisé par une version sans matière grasse est une astuce pertinente pour réduire la teneur en calories de ce dessert. De plus, se limiter à une portion modeste constitue un bon compromis pour céder à la gourmandise sans excès.

Autres articles

Le Régime Banane pour Perdre du Poids Rapidement : Mythe ou Réalité ?

administrateur

Valeurs nutritives et calories Croissant aux amandes

Irene

Valeurs nutritives et calories Fish and chips

Irene

Valeurs nutritives et calories Saumon

Irene

Valeurs nutritives et calories Orangina

Irene

Valeurs nutritives et calories Bifteck haché de boeuf 5%

Irene