objectif-reponse-sante-limousin.fr
Image default

Valeurs nutritives et calories Filet de Cabillaud

100g de cabillaud en filet :

Comptez seulement 79 petites calories pour cette source de protéines qui en regorge avec ses 18 grammes au compteur, sans l’ombre d’un glucide à l’horizon. Même le gras fait profil bas, n’accumulant qu’un modeste 0,7 gramme. C’est clair comme de l’eau de roche : c’est un choix malin pour les vigilants de la balance !

Apport calorique d’un filet de cabillaud

Reconnu pour sa chair immaculée et savoureuse, le cabillaud, également dénommé morue lorsqu’il est séché ou salé, figure parmi les poissons préférés sur les étals. Transformé en filets soigneusement préparés sans arêtes, cette découpe est issue de la partie dorsale du poisson et se révèle un véritable atout pour les cuisiniers pressés : aucun vidage ni écaillage n’est requis.

Avec son faible contenu en lipides – à peine 1 g pour 100 g – le cabillaud se pose en champion de la diététique marine. Sa richesse en protéines complètes fait aussi de lui une star des menus santé puisque ces protéines fournissent tous les acides aminés indispensables au bon fonctionnement corporel. En clair, ce poisson maigre constitue un aliment de choix pour qui veut allier plaisir gustatif et bienfaits nutritionnels, tout cela pour moins de 80 calories aux cent grammes !

Quel filet de cabillaud sélectionner ?

En flânant dans les allées surgelées des supermarchés, on tombe souvent sur un large éventail de filets de cabillaud. Il y a ceux qui ont été congelés illico post-capture, gardant ainsi leur simplicité et leurs qualités nutritionnelles originelles. D’un autre côté, certains filets subissent une petite transformation ; ils sont enrobés et légèrement dorés avant d’être figés dans le froid.

Attention cependant : ces derniers affichent une valeur calorique bien plus rondelette. En effet, cette petite panure sympathique double presque les calories pour chaque cent grammes consommés ! Alors gardez l’œil ouvert au moment de remplir votre chariot.

Et puis, n’oublions pas cet appel à la conscience maritime – nos amis les cabillauds ne se portent pas au mieux. Surtout ceux qui fréquentent les eaux tumultueuses de l’Atlantique Nord où ils battent des records d’espèce en péril. Autant jeter son dévolu sur des poissons issus d’eaux moins troublées comme celles encerclant la Norvège ou caressant le Groenland, cela donnerait presque un goût plus frais à notre geste éco-responsable!

Le cabillaud en filet et la diète

Lors d’une diète, privilégiez les protéines faibles en gras. Le filet de cabillaud, extrêmement pauvre en lipides, s’avère un choix judicieux. Optez pour sa version fraîche ou surgelée plutôt que panée afin de maintenir son apport calorique au plus bas.

Pour une assiette nourrissante et bien équilibrée, associez le poisson à des féculents et légumes variés. Rehaussez la saveur du cabillaud avec un zest de citron ou une touche d’huile d’olive, tout en agrémentant votre plat d’épices qui réveilleront vos papilles sans alourdir votre repas avec des sauces grasses.

Autres articles

Valeurs nutritives et calories endive

Irene

Valeurs nutritives et calories Tenders KFC

Irene

Valeurs nutritives et calories Flageolets

Irene

Valeurs nutritives et calories Donuts

Irene

Valeurs nutritives et calories Panini

Irene

Valeurs nutritives et calories Cheeseburger McDonald’s

Irene