objectif-reponse-sante-limousin.fr
Image default

Valeurs nutritives et calories Melon

Apport calorique du melon

Bien que souvent rangé parmi les fruits à cause de sa douceur en bouche, le melon appartient en réalité au clan des légumes. Cousin de la courgette et du potiron, il se distingue par ses arômes sucrés qui trompent nos papilles. Mais ne vous y fiez pas : malgré sa saveur gourmande, ce délice estivale n’alourdit guère la balance. Avec seulement une trentaine de calories pour cent grammes, c’est un allié minceur non négligeable.

Cette légèreté s’explique aisément : le melon est peu chargé en glucides et surtout gorgé d’eau à plus de 90 %. Voilà pourquoi il figure en vedette des tables quand vient l’été, offrant rafraîchissement sans faire fi des lignes sveltes. En somme, savourez-le sans compter, votre silhouette vous dira merci!

L’origine du melon

Originaire du continent africain, le melon a franchi les millénaires depuis sa culture antique en Égypte. A ses débuts, ce fruit n’avait rien de la chair juteuse et sucrée que nous savourons aujourd’hui ; il ressemblait plus à un petit légume fade qu’à une douceur estivale. Grecs et Romains avaient pour habitude de l’assaisonner avec des épices pour palier son manque de goût.

Ce n’est qu’avec l’avènement de la Renaissance que le melon s’embellit grâce au savoir-faire novateur des moines italiens. Ceux-ci parvinrent à métamorphoser ces cucurbitacées grâce à l’hybridation, élevant ainsi leur succulence au rang d’une véritable gourmandise naturelle.

Avec le temps, le melon fit son entrée triomphante dans le sud-est français aux alentours du 16e siècle avant d’étendre son terroir vers des contrées plus septentrionales comme l’Anjou ou encore la Touraine au siècle suivant. Cette expansion marqua profondément le patrimoine gastronomique français, notamment avec la naissance du célèbre melon charentais, incontournable ambassadeur de cette famille fruitière désormais emblématique de nos étals d’été.

Sélectionner et préserver le melon

Pour repérer un melon exquis lors de la saison chaude, soit entre juin et septembre, fiez-vous à son poids, signe d’une douceur certaine. Un parfum subtil s’échappant du fruit indique également une maturité idéale. Méfiez-vous néanmoins des odeurs trop prononcées qui trahissent un melon sur le déclin.

L’examen attentif du pédoncule est tout aussi important; il révèle beaucoup sur l’état du fruit. Un pédoncule fissuré suggère que le melon a atteint le point parfait de maturité.

Quant à sa conservation, elle oscille en fonction de la fraîcheur du melon au moment de l’achat. S’il est déjà bien mature, consommez-le sans tarder pour savourer toute sa saveur. Autrement, gardez-le à température ambiante jusqu’à ce qu’il arrive à point. Toutefois, évitez de le stocker dans le frigidaire où il pourrait altérer les arômes des autres produits.

Le melon et la perte de poids

Le melon s’inscrit parfaitement dans une alimentation contrôlée. Hydratant grâce à sa forte teneur en eau, il participe à la sensation de satiété sans alourdir le bilan calorique quotidien. Sa générosité en carotène le rend bénéfique pour un teint éclatant et participe à la défense contre l’oxydation cellulaire liée au vieillissement. De surcroît, ses fibres favorisent un transit intestinal régulier.

Autres articles

Valeurs nutritives et calories Sucre en morceaux

Irene

Valeurs nutritives et calories Vin rosé

Irene

Dîners délicieux et diététiques : Menus et recettes soir pour accélérer la perte de poids

administrateur

Valeurs nutritives et calories Champagne brut

Irene

Valeurs nutritives et calories Moules frites

Irene

Affinement des Mollets : Guide Pratique pour des Jambes Élancées et Toniques

administrateur